CHRIS & RHAE


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
avatar
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Étudiant fortuné
Étudiant fortuné
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie

//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t205-rc-fifty-shades-of-rhae
En savoir plus


Mar 21 Fév - 1:08
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Rhae
Salut toi


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
avatar


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston
Citoyen romantique
Citoyen romantique


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston



Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t254-christopher-nice-to-meet-you#1818
En savoir plus


Mar 21 Fév - 1:30


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
Chris
Heyy beauté! Une fille qui fait les premiers pas c'est assez plaisant. Alors, comment ça va?
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
avatar
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Étudiant fortuné
Étudiant fortuné
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie

//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t205-rc-fifty-shades-of-rhae
En savoir plus


Mar 21 Fév - 1:34
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Rhae
C'est surement parce que j'suis pas n'importe quelle fille.. Et surtout une fille qui sait ce qu'elle veut et quand elle le veut
J'vais bien merci et toi ?


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
avatar


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston
Citoyen romantique
Citoyen romantique


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston



Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t254-christopher-nice-to-meet-you#1818
En savoir plus


Mar 21 Fév - 1:37


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
Chris
Ouhh et direct en plus! Ça me plait 8) Alors tu peux peut-être me détailler ce que tu souhaites et surtout quand tu le souhaites? Pour ma part ça va bien, je discute avec une jolie fille alors ça ne peut pas mal aller!
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
avatar
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Étudiant fortuné
Étudiant fortuné
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie

//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae
et j'ai : 23 Y.O.
Je suis né(e) à : Milan, en Italie

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t205-rc-fifty-shades-of-rhae
En savoir plus


Mar 21 Fév - 1:40
//
Rhae elle vient d'Italie, de Milan plus précisément. C'est sa ville natale, celle qu'elle veut aussi à tout prix oublier, cet endroit malsain où la vie est rude, dure, tortionnaire. Là où elle y a laissé un morceau de son corps, de son cœur, de sa raison derrière des barreaux de fer dur ! + Rhae c'est la gosse qui n'a jamais eu d'enfance, qui ne connaît pas les rires aux éclats, les douces caresses sur la joue, les baisers sur le front et les berceuses envoûtantes + Elle ne connaît pas son père, et puis de toute façon elle s'en tape, elle en veut pas, elle en veut plus. Il n'a jamais cherché à connaître sa fille, alors il est juste mort à ses yeux. + Rhae elle déteste sa mère autant qu'elle l'aime. Elle l'a déteste pour l'avoir abandonné alors qu'elle était sa seule famille, elle l'a déteste de ne pas l'avoir aimé comme toutes les mères aiment leur enfant, elle l'a déteste pour l'odeur qui émane de sa bouche quand elle est à moitié consciente sur le canapé. Elle l'a déteste pour tout les je t'aime qu'elle n'a pas dit, l'a déteste parce qu'elle a toujours jalousé ses bouteilles de whisky. + Rhae elle n'a pas eu le choix, confronté à la solitude depuis qu'elle a trois ans, elle est devenue sa meilleure amie. Grande solitaire, enfant sauvage qu'on a peur d'approcher, et les regards horrifiés qui se posent sur elle comme si elle n'était qu'une bête enfermé. + Le foyer, c'est là où elle a passée toute son enfance, une partie de son adolescence. C'est là aussi où elle a fait la rencontre de JC, inséparables, toujours fourrés tout les deux. Jamais l'un sans l'autre qu'a-t-il dit. + Rhae n'a jamais trouvé de famille, elle n'en a surtout jamais voulu. Elle veut pas de ce faux semblant, de ce beau drap de soie qui cache la misère d'une vie de délaissée. Elle veut pas jouer l'hypocrite, faire semblant d'aimer des parents qui ne sont pas les siens. + Quand Jax s'est barré, elle lui en a voulu, elle lui en veut à mort. Il devait pas partir, ça devait être vous avant tout le monde et il a préféré l'odeur d'une famille américaine plutôt que ses racines. Que elle. Et elle a du mal à avaler, elle en a lâché des larmes, elle a souvent crié pour qu'il revienne mais personne n'a entendu. Même pas lui. + Et Rhae elle a étouffé dans ce foyer, ces mêmes murs, ces mêmes couleurs, ces mêmes visages et cette odeur nauséabonde de défaite.. Tout devenait insupportable. Alors, elle est juste partit elle aussi, elle a prit ses affaires et à tourné le dos à ce refuge qu'elle n'aurait jamais dû quitter. + Elle tourne, tourne en rond, elle dort parfois dehors, elle n'a pas un rond, pas un toit. Elle arpente les rues à la recherche d'une lumière, de l'espoir. Tout ce qu'elle trouve c'est un peu d'herbe, une feuille à rouler et une bouteille d'alcool premier prix au goût acide. + Puis il y a lui, Eliot. Doux visage. Yeux perçants, chevelure sauvage, sourire ravageur. Gueule destructrice. Gueule d'amour. Il était l'amour de sa vie, sa bouée de sauvetage qu'elle pensait. Tout ça n'était qu'absurdes illusions. Un rêve trop vite devenu cauchemar, une nuit d'enfer qui a duré cinq ans. Cinq ans de calvaire, de coups, de traces. Elle en a même des cicatrices. Ses je t'aime a goût amer, brûlant tes entrailles petit à petit pour ne laisser que des cendres de ton pauvre petit être. + Elle pose les pieds à Boston, là où elle n'aurait jamais pensé pouvoir atterrir. Elle pose bagage, décide de tout recommencer, de ne plus jamais penser à hier mais toujours à demain. + Rhae, elle fume, elle boit, elle se drogue. Un corps impur qu'elle détruit toujours un peu plus. Parce qu'elle ne connaît que ça, elle en a trop prit l'habitude et trop du mal à s'en débarrasser. + Elle occupe un petit boulot de serveuse dans une boite de nuit, elle a pas trop le choix si elle veut rester là encore un bout de temps. + Elle a le prénom de son ex inscrit derrière sa nuque, tatouage qu'elle regrette amèrement. + Elle a peur du noir, elle en a toujours eu peur alors elle garde toujours une veilleuse près d'elle. + Elle a toujours des chaussettes dépareillées, trop la flemme de les ranger comme il le faut. + Elle n'aime pas le café, elle déteste son goût et son odeur. + Elle part vite au quart de tour et elle est assez violente. + Rhae c'est la meuf très fragile au fond, pas très stable, pas très confiante, pas très droite. + Elle est tombée enceinte de son ex mais le bébé est mort sous ses coups. Elle ne lui a jamais rien dit. + Elle vole.. Souvent, c'est une mauvaise manie qu'elle n'arrive pas à enlever. + Elle a une cicatrice à l'arcade, une bagarre qui a mal tournée. + Elle s'est retrouvée plusieurs fois au poste de police, petite gosse ingérable.
Aucun
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 93
Nombre d'RP ce mois-ci : 0
Bonjour ! Je suis : Rhae et j'ai : 23 Y.O. Je suis né(e) à : Milan, en Italie
Rhae
Que de qualités chez moi.. Que veux tu !
Hum.. Disons toi, demain soir, autour d'un verre ou deux ? Pour la suite ça dépendra si j'me fait chier ou si t'es plutôt du genre distrayant Siffle
Dois-je conclure que tu me trouve jolie alors ?


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
avatar


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston
Citoyen romantique
Citoyen romantique


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston



Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris
et j'ai : 27 ans.
Je suis né(e) à : Boston

Voir le profil de l'utilisateur http://veritas-illusio.forumactif.com/t254-christopher-nice-to-meet-you#1818
En savoir plus


Mar 21 Fév - 4:16


Appartements de l'Ouest
Mauvais Karma
1.2.3.4.5.
Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 150
Nombre d'RP ce mois-ci : 4
Bonjour ! Je suis : Chris et j'ai : 27 ans. Je suis né(e) à : Boston
Chris Oui je vais finir par me demander si c'est possible que t'ais des défauts! Demain soir ce serait parfait pour moi, et promis je ferai un effort pour ne pas te paraître trop ennuyant Disons 20h alors, au pub beantown ça t'irait? Et oui, disons que je ne suis pas totalement indifférent face à toi ;)!


En savoir plus


Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Sabin Vs Big Show
» Chris Masters 2V [dvc]
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho
» Chris Neil signe à...



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veritas & Illusio ::  :: Applications :: Tinder :: Les matchs+


Sauter vers: